Vous avez une excellente application, une application unique, une application que tout le monde va adorer. Tout est merveilleux, mais j’ai de mauvaises nouvelles pour vous: il y a environ cinq millions d’applications dans l’App Store d’Apple et le Google Play Store ! Et si vous ne faites pas des efforts pour l’optimiser pour les Apps Store, personne ne trouvera, téléchargera et utilisera votre application. Et vous ne voulez pas ça..

En 2016, 90 milliards d’application ont été téléchargées sur les apps store. Le secteur des applications mobiles se porte mieux que jamais, mais ce dernier est très concurrentiel et il peut être difficile pour les nouveaux entrants de se faire une place.

Le succès d’une application mobile dépend principalement de la manière dont son plan de communication a été réalisé. Bien souvent, la totalité du budget de l’application est dépensée dans la conception et le développement de celle-ci. Or, il est primordial de réserver dès la phase de développement de son application 30 à 50% de son budget pour la communication.

Pour que votre application soit téléchargée par les mobinautes, il faut qu’elle soit bien positionnée dans le classement des stores. Si vous voulez arriver en tête des classements, vous devez mettre en place un maximum de leviers afin de réaliser de puissantes actions de communication en simultanées. Cela vous permettra :

  • D’acquérir de la notoriété
  • De créer le buzz et de la viralité
  • D’accroître le nombre de téléchargement de votre application
  • De fidéliser vos utilisateurs
  • Et enfin, de perdurer dans le temps et de devenir une application de référence

A l’heure où émerger sur les classements de l’App Store et de Google Play est devenu très difficile, l’ASO, petit frère du SEO dédié aux applications mobiles semble être une solution.

Mais alors, qu’est-ce que l’ASO?

L’ASO (App Store Optimization) regroupe l’ensemble des techniques d’optimisation visant à obtenir une bonne visibilité ou une bonne place sur les différents stores d’applications.

L’ASO comprend l’optimisation des différents champs et contenus. Cela peut-être la description de l’application, les screenshots, les mots clés, l’icône, le nom de l’application, les avis… Tout cela permet de favoriser la décision d’installation de l’application par les mobinautes.

Référencer son application

Les critères de référencement ASO

La principale difficulté, en ce qui concerne le référencement des applications mobiles réside dans le fait que, les critères de classement ne sont pas les mêmes pour chaque App Store. De plus, ces derniers évoluent régulièrement.

L’ASO fonctionne avec deux types de critères :

On retrouve tout d’abord, les critères formels. Ces derniers sont totalement dépendants de l’éditeur de l’application. Il s’agit :

  • Des mots-clés. Ceux-ci sont contenus dans le titre, la description de l’application et dans le champs keywords. Ces derniers doivent être travaillés comme pour une optimisation on-page.
  • La fraîcheur des données. Plus une application est ancienne, moins elle a de chances d’atteindre les premières places du classement, sauf si biensur vous proposer des mises à jours régulières
  • L’autorité de l’éditeur de l’application

On retrouve ensuite, les interactions. Ici, il s’agit de l’ensemble des interactions entre les utilisateurs et les applications. Ces dernières permettent aux algorithmes des App Store, d’évaluer la qualité de l’application et de choisir de la mettre en avant ou au contraire de lui faire perdre des places. On y retrouve :

  • La notation. Il faut savoir, que si votre application obtient un score inférieur à 4 étoiles, cette dernière va se retrouver en bas du classement.
  • Le nombre d’avis
  • Le volume de téléchargements de l’application. Par exemple, si vous espérez atteindre le top 5 de l’App store français, vous devez avoir au minimum entre 20 000 et 30 000 téléchargements quotidiens.
  • La différence entre le nombre de désinstallations et le nombre d’installations
  • Les statistiques qui découlent de l’utilisation de l’application (nombre d’utilisateurs actifs, combien de temps les utilisateurs passent-ils dessus?)

Référencer son application

Quelques astuces pour optimiser votre ASO :

Si vous souhaitez lancer une application, voici quelques conseils pour référencer votre application.

#1 : Travaillez vos mots-clés :

Le contenu de votre page doit contenir des termes pertinents et qui sont recherchés afin que les utilisateurs puissent arriver à votre application.  Invitez un ami à prendre une tasse de café et notez tous les mots et toutes les expressions possibles sur un papier. Quels mots sont les meilleurs pour trouver votre application ?

Commencez par évaluer si votre mot clé est pertinent ou non. Vous devez choisir des mots clés pertinents pour votre application. Sinon, les internautes vont chercher votre mot-clé spécifique, et se fâcher en trouvant quelque chose d’autre. Vous devez trouver les mots clés que les internautes recherchent. 

Vous pouvez également rechercher des applications similaires et recherchez des mots clés dans les avis sur les applications.

Vos mots-clés doivent être présents dans le nom de votre application, le nom de l’éditeur, la description de votre application et le champs keywords.

Sur IOS :

Il faut savoir que sur l’App Store, 64% des applications sont téléchargées suite à une recherche. En général, celle-ci ne contient qu’un seul mot. Apple a un champ de mots-clés spécifique, où vous entrez tous vos mots-clés. Votre limite totale est de 100 caractères. Les mots-clés doivent être séparés par une virgule, sans espaces. Évitez des choses comme :

  • Les pluriels : ils sont inutiles si vous avez déjà rentré la forme singulière
  • Des mots comme app, le, un, gratuit etc
  • Le genre : vous choisirez la catégorie dans iTunes
  • Les termes inappropriés ou offensants
  • Les marques, noms
  • Utilisez les chiffres 1,2,3 au lieu d’écrire un, deux, trois
  • Ne répétez pas les mots-clés

Sur Google :

Google n’a pas de champs de mots-clés. L’ASO de Google Play se rapproche plus d’un référencement standard (SEO). Dans la courte description, vous avez une limite de 80 caractères et vous devez y mettre vos mots-clés.

La description longue quant à elle, est limitée à 4 000 caractères. Rendez cette description des mots-clés denses. Attention cependant à ne pas trop vous répéter. En effet, Google vous pénalisera au-delà de 5 répétitions d’un même mot-clé. 

Il est également fortement recommandé de charger une vidéo de présentation (si vous en possédez une), à l’endroit des captures d’écran.

#2 : Travaillez le titre de votre application :

Le titre est une métadonnée extrêmement importante et un bon titre améliorera votre classement.

Votre titre doit :

  • Être court. Lors de la lecture sur l’écran, le visiteur doit voir le nom complet de l’application, sans avoir besoin de cliquer sur l’application. Sur l’App Store, Apple recommande 23 caractères ou moins pour un titre. Sur Google la limite est de 30 caractères
  • Expliquer votre application. Choisissez un titre simple. Il doit être facile à retenir et à écrire. Choisissez quelque chose d’unique, il ne faut pas que cela sonne comme quelque chose qui existe déjà et il ne doit pas être trop général. Le nom de votre application doit être spécifique à la fonctionnalité de votre application et indiquer ce que fait votre application.
  • Contenir vos mots-clés

#3 : Accordez une attention toute particulière à l’icône de votre application :

Votre icône, tout comme votre titre est la première impression que ce fait l’internaute de votre application. Saisissez cette opportunité pour montrer votre application sous son meilleur jour. Cette dernière n’affectera pas directement le classement de votre application mais elle peut pousser vos visiteurs à télécharger votre application. N’utilisez pas un générateur d’icônes d’application mais faites appel à un graphiste.

Voici quelques conseils :

  • Faites simple. Soyez clair, concentrez-vous sur la fonctionnalité principale de votre application et trouvez ce qui décrit le mieux votre application
  • N’intégrez pas de texte dans l’icône. La taille de l’icône est très petite et tout le texte sera flou. Une image peint mille mots et à un taux de clic plus élevé qu’une icône avec du texte.
  • Utilisez une couleur de contraste à l’arrière plan. Les couleurs peuvent signifier différentes choses selon les pays. Par exemple le rouge pourrait paraître un peu intimidant. Il représente l’énergie, l’urgence et l’excitation. Le bleu est digne de confiance, une couleur sécurisante, typique des banques. Le vert quant à lui, est une couleur confortable, facile à traiter, associée à l’équilibre et à la santé.

Référencer son application

#4 : Ne négligez pas la description de votre application :

Essayez de vous mettre dans la peau de vos clients, que recherchent-ils?

Gardez bien à l’esprit que les 3 premières lignes de votre description sont celles qui ont le plus d’importance ! En moyenne, les mobinautes lisent uniquement les 19 premiers caractères. Vous devez donc bien réfléchir au texte qui se trouve en début de description en informant l’utilisateur sur :

  • Les principales caractéristiques de votre application
  • Les avantages liés à son utilisation
  • Les meilleures critiques si vous en possédez déjà

Il existe quelques règles de rédaction simples :

  • Saisissez l’attention et utilisez les sujets et verbes en début de phrase afin d’encourager l’action et pour que les internautes comprennent rapidement quel est le but de votre application
  • Restez simple. N’utilisez pas de jargon, cela peut être rebutant.
  • Mettez vous à la place de l’internaute et posez vous des questions telles que : Qu’y a t’il pour moi? Quelle est la proposition de valeur? Qu’est ce que le client va apprendre ou expérimenter s’il télécharge l’application?
  • Faites attention aux fautes d’orthographes et à la grammaire
  • Ne soyez pas confus ou vague. Si les internautes ne comprennent pas votre application, il ne la téléchargeront pas
  • Ecrivez pour le client, non pour vous-même ou pour d’autres développeurs
  • N’omettez pas les détails importants. Quelle est la taille de l’application? Combien coûte-elle?

Il est également important d’apporter une attention toute particulière au choix de vos captures d’écran. Vous devez choisir celles qui vont attirer l’attention des internautes. De plus, les captures d’écran sont un excellent moyen d’apporter plus d’explication à l’internaute à propos de votre application. Nous vous conseillons d’ailleurs d’ajouter du texte sur vos captures d’écran afin de montrer aux internautes comment ils peuvent utiliser l’application. N’oubliez jamais que les Screenshots sont cruciaux pour la conversion.

Référencer son application

#5 : Choisissez votre catégorie judicieusement 

Sur l’App Store et le Windows Phone Store, vous avez la possibilité de choisir deux catégories : une primaire et une secondaire. Deux stratégies s’offrent à vous :

  • Vous pouvez faire le choix de suivre une stratégie de leader. Dans ce cas, vous allez choisir une catégorie très recherchée mais où il y a une forte pression concurrentielle
  • Ou alors vous pouvez opter pour une stratégie de challenger. Ici, vous allez privilégier une catégorie qui est moins concurrencée afin d’être mieux positionné.

Sur le Google Play Store, vous pourrez choisir une seule catégorie parmi 24.

A titre d’information, la catégorie “jeux” et celle qui fonctionne le mieux.

Référencer son application

#6 : Améliorer vos avis :

Vous devez améliorer vos avis. Non pas en les inventant mais en donnant aux utilisateurs un support client exceptionnel. Les avis sont très importants dans la mesure ou ces derniers sont pris en compte par l’algorithme de recherche. Pour assurer un service client efficace vous devez :

  • Avoir une adresse email où les mobinautes peuvent vous contacter
  • Disposer d’un site internet
  • Mettre à jour votre application fréquemment
  • Corriger les bugs
  • Ecoutez et répondre rapidement aux utilisateurs
  • Être amical. Rappelez-vous le vieil adage, le client a toujours raison. Même lorsque vous pensez qu’ils ont tort, laissez les clients penser qu’ils ont raison.
  • Demander un second avis une fois que vous avez aidé les internautes
  • Les backlinks sont très importants sur Google Play. Si vous souhaitez que votre application soit bien classée, il faut que les internautes puissent retrouver votre application sur différentes pages internet.
  • Surtout ne spammez pas vos utilisateurs en leur demandant leurs avis tout le temps. Demandez simplement s’ils aiment ou non votre application.

Référencer son application

Nous espérons que cet article vous a plus, n’hésitez pas à nous donner vos avis et les sujets que vous aimeriez que l’on aborde ! 🙂

Vous pouvez également voir ou revoir notre dernier article !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.