La musique provoque des émotions. Elle peut nous rendre heureux, nous donner des frissons, nous faire pleurer, nous faire danser. Il faut donc la considérer comme un véritable langage !

Imaginez une attente téléphonique sans musique ou encore un événement sans musique pour le lancer ou le rythmer. On ne va pas se mentir, cela paraît invraisemblable et l’on constate ainsi que la musique est tout aussi omniprésente qu’indispensable.

En choisissant correctement la musique qui va accompagner vos images, votre publicité, vous allez apporter de l’émotion et toucher à l’affect. Prenons un exemple. Choisir une musique très rythmée pour une marque comme Nike permet de donner l’image d’une marque dynamique, solide. En prenant une musique plus douce, voire sensuelle pour une marque comme Coca-Cola, cela donne l’image d’une marque qui se positionne dans l’émotion, le partage et la réunion.

N’oubliez jamais que le but premier d’une publicité est de transmettre un message et la musique doit bien évidemment être en cohérence avec ce dernier. Nous allons donc nous intéresser à l’impact de la musique dans la publicité.

Qu’est-ce que l’identité musicale d’une marque?

L’identité musicale peut être définie comme un ensemble d’éléments vocaux, bruités ou musicaux qui vont être utilisés par une entreprise dans le but d’une démarche de communication.

l'impact de la musique dans la publicité

 Comment doit être l’identité musicale?

#1 : Elle doit incarner l’ADN de la marque

L’identité musicale peut prendre diverses formes. Elle vient incarner la promesse de la marque sur l’ensemble des supports de communication. Il s’agit d’un prolongement de l’identité visuelle.

Par exemple, Nature et Découverte utilise un univers sonore qui retransmet les valeurs de l’enseigne. A savoir : l’évasion, le plaisir, les sens, l’expérience et le zen.

#2 : Il faut connaître les goûts de votre cible

Étudiez avec attention les goûts et les attentes de votre cible. En effet, vos offres s’adressent à une cible bien définie, et votre musique doit aussi s’adresser à cette cible. Posez-vous des questions telles que : Quel est le style favori des seniors? La clientèle féminine a-t-elle des goûts différents des hommes? Quelles sont les attentes de la génération Y en matière de musique?

l'importance de la musique dans la publicité

#3 : Elle doit provoquer une émotion

La musique sert en premier lieu à provoquer une émotion. Il faut qu’elle nous procure un sentiment, un intérêt. Si votre identité sonore ne répond pas à ces critères, elle sera inutile. Vous perdrez de l’argent et du temps.

#4 : Elle doit être mémorable

Une identité sonore réussie doit être concise, précise et diffusée. Trois écoutes doivent suffire à sa mémorisation. Elle permet ainsi à vos clients de mieux assimiler votre marque, de vous différencier de vos concurrents tout en multipliant l’impact de vos actions marketing et de communication.

Différents types de musiques

On peut utiliser différents types de musiques dans la publicité. En voici quelques exemples :

#1 : La publicité avec une musique connue :

C’est LA stratégie la plus utilisée. Il s’agit du fait d’utiliser une musique d’un artiste connu pour faire accrocher le consommateur. Il va donc regarder la publicité, tout en reconnaissant la musique et de ce fait, va rester plus attentif en chantonnant par exemple.

Par contre, il va falloir prévoir un budget en conséquence étant donné qu’il faudra acheter les droits d’auteurs pour diffuser l’œuvre. Gardez bien à l’esprit que le choix de la période d’une œuvre musicale n’atteindra pas la même cible. A titre d’exemple, une musique actuelle aura davantage d’impact sur les 15-25 ans.

#2 : La publicité avec une musique connue mais avec des paroles réadaptées

Il s’agit du fait de reprendre la mélodie de chansons connues et de les adapter avec de nouvelles paroles pour rendre la mémorisation plus efficace. Cette stratégie est beaucoup utilisée par les marques de grandes consommations.

De façon générale, cela a tendance à donner un ton plus humoristique à la publicité, comme l’a fait par exemple Oasis avec « FRSH – D’amûre et d’eau fraîche », une reprise de la chanson « Fresh » de Kool & the Gang.

#3 : Une publicité avec une chanson originale ou peu connue :

Grâce à cette stratégie, la marque peut adapter sa publicité en fonction du message qu’elle veut faire passer. Cela permet de créer une véritable histoire entre la musique et la publicité. En produisant sa propre musique, la marque peut se démarquer de ses concurrents et associer son nouveau produit à des notions d’originalité, d’innovation, d’exception et pourquoi pas de luxe.

#4 : Une publicité avec un jingle :

Il s’agit d’une musique de quelques secondes qui se trouve en fin de spot publicitaire et qui se répète dans chaque nouvelle campagne. C’est en général une création qui fera partie de l’identité de marque.

#5 : La musique sur le point de vente

Des recherches ont montré qu’un magasin sans musique a tendance à intimider le client, ce qui diminue son temps de visite et fait qu’il discute moins avec les vendeurs. La musique d’ambiance est donc un stimulus très utilisé par les responsables de magasin.

La musique a de nombreuses influences  :

  • Le temps passé en magasin. D’après une étude, la diffusion d’une musique avec un volume faible ou en accord avec les goûts du client augmente considérablement le temps passé dans un supermarché. Pour les restaurants ou les magasins de vêtement c’est la diffusion d’une musique avec un tempo lent qui a plutôt tendance à augmenter le temps passé en magasin. (Rieunier 2000). De même, lorsque la musique diffusée est familière, le client passe plus de temps en magasin.
  • La vitesse de circulation. D’après une étude menée par Miliman, le consommateur aurait tendance à adapter sa manière de marcher au tempo de la musique diffusée dans un supermarché.
  • La vitesse de consommation : Selon une étude de Roballey, les clients d’un restaurant consommeraient plus vite quand le tempo de la musique diffusée est rapide.
  • Les achats et les dépenses : Les clients de supermarchés achèteraient plus d’articles et dépenseraient plus avec de la musique de variété, alors que pour une cave à vin par exemple, ils dépenseraient plus avec de la musique classique.
  • La perception du temps d’attente : Une musique plaisante permet d’améliorer la perception des clients du temps d’attente ou de réduire le temps passé. De plus, lorsque la musique est familière, le temps semble moins long.

Les sons non musicaux font également partie de notre environnement sonore et peuvent également avoir un fort impact sur l’esprit du consommateur. Par exemple, il a été démontré que le son d’une machine à café joue un rôle très important dans le goût perçu du café.

Pour conclure

Nous pouvons ainsi nous rendre compte de l’impact de la musique dans la publicité. Pour finir, voici le top 5 des musiques de publicités les plus Shazamées en Janvier 2018 :

  • Numéro 1 : Are you gonna go my way (Lenny Kravitz). Publicité pour la Volkswagen T-roc

  • Numéro 2 : Wicked Game (Ursine Vulpine). Publicité pour Alfa Roméo Stelvio & Giulia

  • Numéro 3 : The Best (Tina Turner). Publicité pour la Kia Sportage

  • Numéro 4 : Gostbusters (Ray Parker JR). Publicité pour Daciaz Dusteer

  • Numéro 5 : Gostbusters (Ray Parker JR). Publicité pour Daciaz Dusteer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.