Quelle technique choisir et pour quel projet ?

– Optimisation site internet : Chapitre 5 –

Les techniques de réalisation d’un site internet sont multiples. Afin d’en tirer un fonctionnement optimal, l’utiliser comme un outil majeur de la génération de vos leads nous parcourons pour vous les différents choix qui s’offrent à vous.

Téléchargez notre guide →

Les choix techniques

CMS ou framework ?

Il existe essentiellement 2 grandes alternatives pour réaliser votre site internet :

  • Avec un CMS (système de gestion de contenus)
  • Avec un développement sur mesure

Chacune d’elle présente des avantages et des inconvénients, le choix se fera en fonction de vos besoins et de votre budget.

Comment choisir ? 

→ Les CMS sont particulièrement adaptés pour réaliser un site ne nécessitant pas de fonctionnalités particulières ou évoluées, avec un volume de visites journalières raisonnables.

De nos jours, d’excellents systèmes de gestion de contenus (CMS) sont disponibles en fonction de vos besoins. Ils bénéficient de mises à jour quasi constantes, de communautés prospères de développeurs qui les font évoluer et de prix accessibles qui peuvent répondre à pratiquement tous les budgets.

→ La conception sur mesure sera plus indiquée dans le cas où votre activité nécessite des fonctionnalités complexes ou spécifiques (gestions de flux de données externes, liaisons avec des outils de gestion interne…), si votre activité vous amène à traiter des données sensibles et/ou si votre site a un volume de visites important.

Parlez à un expert pour vous conseiller dans vos choix

Planifiez un audit gratuit →

Posez-vous les bonnes questions :

  • Quelles sont les données que je traite ?
  • De quelles fonctionnalités j’aurai besoin ?
  • Un CMS peut-il m’offrir ces fonctionnalités ?
  • Mon site a ou aura-t-il 100, 2000, 10000 visites/jour ?
  • Quel est mon budget ?
  • Des évolutions spécifiques sont-elles prévues à court / moyen terme ?

Les CMS de type WordPress, Joomla, ou encore Prestashop permettent un développement initial du site internet plus rapide que sur un Framework sur-mesure. Ils affichent donc à court terme des coûts moins élevés.

Cependant, lorsqu’un site nécessite de nombreuses personnalisations (design ou développements spécifiques), un CMS apporte plus d’inconvénients que de bénéfices. En effet, ils contiennent des outils «généralistes» dont bon nombre ne serviront pas. De ce fait ils ralentissent le chargement et la performance du site. La vitesse d’affichage étant prépondérante pour l’utilisateur, c’est un élément à prendre en compte.

Nous avons catégorisé les principaux frameworks en fonction de leur utilité :

– Site institutionnel ou vitrine : wordPress, Joomla, Drupal

– Blog : WordPress, Tumblr

– Ecommerce : Prestashop, Magento, WordPress (avec Woocommerce), OsCommerce

– Projets d’envergure : (e-commerce) Symfony, Laravel..

Analyses

web analyse

Quels indicateurs est-il utile d’analyser ?

Les visiteurs : Si vous voulez analyser le trafic de votre site internet, nous vous conseillons de vous pencher sur les visiteurs uniques. Un visiteur unique est une personne qui va se rendre sur un site internet, une ou plusieurs fois pendant une période donnée (généralement un mois maximum). De ce fait, si un même internaute se rend 8 fois sur votre site sur la période de référence, on va comptabiliser 8 visites mais un seul visiteur unique. Si vous analysez seulement le nombre de visites (on parle aussi de sessions) et que vous laissez de côté les visiteurs uniques, vous risquez de vous retrouver avec de fausses statistiques. En effet, votre site internet peut avoir 1000 visites réalisées par seulement 100 visiteurs.

Les périodes de visite : Cet indicateur est essentiel à analyser si vous publiez régulièrement du contenu ou si vous envisagez de mettre en place des actions marketing. Grâce à ces indicateurs vous pouvez analyser le nombre d’internautes qui se rendent sur votre site pendant une période donnée (cette période peut être en jours, en heures ou en mois). On constate que les périodes de fréquentation d’un site internet sont souvent répétitives. Vous serez en mesure de planifier la publication de vos contenus afin d’être en adéquation avec les pics de fréquentation de votre site.

L’accès direct : C’est lorsque les internautes écrivent votre url dans la barre de navigation pour se rendre directement sur votre site internet. Si vous constatez de faibles statistiques, nous vous conseillons d’optimiser votre communication off-line avec par exemple l’optimisation de vos cartes de visites, de vos plaquettes commerciales…

L’accès par des sites référents : Dans ce cas, les internautes se rendent sur votre site via un lien présent sur un autre site (ou les réseaux sociaux) sur lequel ils ont cliqué. Si vous constatez des faibles résultats, nous vous conseillons de mettre en place une stratégie de netlinking.

L’accès par les moteurs de recherche : Cela définit la situation dans laquelle l’internaute clique sur votre site à partir d’une recherche qu’il a effectué sur un moteur de recherche. Si vos statistiques sont faibles, nous vous conseillons de mettre en place ou d’améliorer votre stratégie de référencement.

La durée moyenne de la visite : Grâce à cet indicateur, vous serez en mesure de savoir si le contenu de votre site est pertinent. Plus le temps passé sur votre site est important, plus les visiteurs seront disposés à acheter, revenir sur votre site ou vous contacter. Si vous souhaitez augmenter le temps passé sur votre site, nous vous conseillons d’optimiser votre site pour que celui-ci inspire confiance aux internautes (mettez en place des rubriques tels que : l’histoire de l’entreprise, des témoignages, des récompenses, la présentation de l’équipe…)

Les pages vues : Grâce à cet indicateur vous pourrez vérifier la popularité de vos pages vis-à-vis des internautes. Vous pourrez de ce fait vous inspirer des pages qui marchent afin d’améliorer celles qui marchent le moins.

Le taux de rebond : Le taux de rebond vous permet de mesurer le nombre de visiteurs qui quittent votre site sans avoir pris la peine de visiter d’autres pages. Un taux de rebond élevé peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Peut être que votre site n’apporte pas rapidement la réponse aux besoins de l’internaute, ou encore le temps de chargement des pages est trop long. Pour diminuer votre taux de rebond, vous pouvez tenter d’optimiser le temps de chargement de votre site internet ou encore le contenu de vos pages.

 

Référencement naturel

Pour optimiser votre référencement naturel, nous vous conseillons de rédiger des phrases courtes et d’aérer vos contenus en créant plusieurs paragraphes.

Pensez également à ajouter des liens redirigeant vers des sites partenaires externes ou d’autres pages de votre site.

Travailler vos titres et descriptions

Ces éléments vont apparaître sur les pages de résultats de Google et ce même avant que l’internaute arrive sur votre site internet. Si vous voulez les optimiser au maximum, la longueur du titre ne devra pas excèder les 60 caractères afin de s’afficher dans son intégralité dans les résultats de recherche.

En ce qui concerne la méta description, celle-ci est limitée à 150 caractères. N’oubliez pas d’y insérer des verbes d’action afin de pousser l’internaute à cliquer sur votre annonce.

Vos mots-clés doivent apparaitre dans votre titre et ce, de préférence en début de phrase. Nous vous conseillons également d’intégrer votre mot-clé cible dans le premier paragraphe de votre contenu.

Les balises de titre H2 et H3 vont vous permettre de structurer votre contenu en sous-catégories. Il est intéressant d’utiliser votre mot-clé cible dans au moins un des sous-titres. Nous vous conseillons de l’intégrer dans un titre H2.

Employez des variantes de vos mots- clés dans vos balises H1 et H2. Si par exemple, votre mot-clé est “perdre du poids” utilisez à la place “faire un régime” dans une de vos balises.

Enfin, pensez à inclure des mots-clés de longue traîne dans vos titres afin de générer plus de trafic qualifié vers votre site. Par exemple “montres de luxe” peut très bien se transformer en “meilleures montres de luxe pour femme”.

Les images

Si vous voulez améliorer la visibilité et le confort de lecture pour l’internaute, pensez- bien à ajouter des images dans vos pages afin de scinder le texte.

N’oubliez pas de compléter l’attribut ALT de vos images, en y plaçant vos mots- clés. Par exemple, si votre mot clé est «formation développeur web» alors votre image devra s’appeler : «formation-developpeur-web.jpeg.» Sachez que le titre et la description de votre image doit également correspondre à votre mot-clé.

L’arborescence de votre site internet

L’arborescence de votre site internet améliore grandement votre référencement.

Tout d’abord, elle vous permet de hiérarchiser vos contenus tout en offrant aux internautes d’avoir une vision globale de vos produits et services. De ce fait, vous devez vous demander comment vous pouvez faire pour rendre votre site internet plus intuitif et efficace, et ce, en tenant compte des besoins de votre cible.

Plus l’internaute passe du temps sur votre site, plus vous améliorez votre position dans les moteurs de recherche.

Créer un blog

En créant votre blog, vous augmenterez considérablement votre référencement naturel :

  • En créant du contenu de qualité
  • En rédigeant des articles régulièrement
  • En créant des articles spécifiques contenant des mots clés de longue traine.
  • En créant des liens internes entre vos articles et d’autres pages de votre site.

Chapitre 6

Pour aller plus loin >

Guide gratuit : optimiser son site internet