On distingue 2 options pour être classé dans les premiers résultats de Google :

  • Vous pouvez faire de la publicité en ligne avec Google AdWords. C’est ce que l’on va appeler le référencement payant ou SEA. Cela signifie que vous allez payer pour obtenir des mots clés
  • Vous pouvez également optimiser le référencement SEO ( ou référencement naturel) de votre site. Cela nécessite de la méthode, du travail et du temps.

Aujourd’hui nous allons nous intéresser au référencement SEO. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il semble pertinent de bien définir ce qu’est le référencement seo.

Définition référencement SEO

 

Le référencement SEO ou référencement naturel regroupe l’ensemble des techniques et stratégies d’optimisation permettant à votre site internet d’être indexé et positionné par les moteurs de recherche. Et, bien évidemment si possible en bonne position. Gardez bien à l’esprit que 80% des internautes ne visitent jamais la 2ème page de résultats.

Un référencement naturel de qualité repose sur la structure et l’arborescence de votre site, le choix des bons mots clés, l’optimisation de vos pages, la richesse de votre contenu et la qualité de vos liens entrants (que l’on appelle aussi les backlink)

Bon à savoir : l’optimisation SEO d’un site web est plus rentable que le référencement payant sur le long terme

Toutefois, être en première position sur Google grâce au référencement naturel ne s’improvise pas ! Et oui, ce serait bien trop simple !  Il s’agit plutôt du fruit d’une stratégie bien pensée qui est suivie d’une mise en oeuvre ainsi que d’un suivi assidu auquel il faut saupoudrer une pincée de patience. 

Référencement SEO

#1 : Choisissez bien vos mots-clés !

Avant toute chose, commencez par réfléchir au choix d’un ou plusieurs mots-clés.

L’erreur la plus commune est de cibler un mot-clé dit “général” qui est bien souvent très compétitif. À titre d’exemple, les mots-clés comme “Chaussure de sport”, “Mode enfant” sont des mots clés ultra concurrencés. Ainsi, avec ces mots-clés, vos chances d’être bien classé  sur les moteurs de recherches sont très faibles, étant donné le nombre important de site qui sont positionnés sur ce mot-clé.

Alors si vous voulez avoir une chance d’apparaître dans les premiers résultats de Google, nous vous conseillons plutôt de cibler les mots-clés dits de longue traîne, qui sont beaucoup plus accessibles !

Pour reprendre l’exemple cité plus haut, au lieu de cibler le mot clé “Chaussure de sport”, ciblez plutôt “Chaussure de sport Nike en solde pour femme” ou alors au lieu de cibler ‘Mode enfant” ciblez plutôt “Tendance mode enfant 8 ans”.

Si vous êtes en manque d’inspiration, nous vous conseillons d’utiliser Google Keyword Planners.

Une fois que vous avez trouvé votre mot clé de longue traîne avec une faible concurrence, il est temps de commencer à rédiger votre article !

# 2 : Insérez des images dans votre article !

Vous insérez déjà probablement des photos dans vos articles, mais est-ce que vous le faites bien?

Alors oui, les images agrémentent le design de l’article et aident à renforcer le message que l’on tente de faire passer. Mais savez-vous qu’elles peuvent aussi aider à améliorer grandement le référencement naturel de votre page web?

Pour cela, rien de plus simple : le nom de votre image doit être identique à votre groupe de mots clés. Prenons un exemple, si votre mot clé est formation webmarketing alors votre image devra s’appeler formation-webmarketing.jpeg. Une fois que vous avez mis votre image sur votre serveur, vous devez donner un titre, un texte alternatif ainsi qu’une description identique au nom du fichier.

Cette astuce vous permettra d’améliorer le référencement de votre page et augmente vos chances d’être trouvé dans Google image.

Référencement SEO

# 3: Prenez en compte la vitesse de chargement de votre page

Un site ou une page qui ne se charge pas assez rapidement à cause de photos qui ne sont pas compressées ou d’un ratio texte/code trop important est un très mauvais signal que vous envoyez à Google pour le référencement SEO. La norme en matière de chargement est de 3 secondes maximum. Mais Google, vous demandera de ne pas excéder les 2 secondes. En bref, plus c’est rapide, mieux c’est.

Oui mais que faire? Comment réduire le temps de chargement de vos pages?

Vous devez  dans un premier temps compresser vos images afin qu’elles soit moins lourdes et donc plus rapides à charger. Vous pouvez par exemple les compresser à l’aide du site tinypng .

Veillez également à alléger au maximum le code de vos pages. Une fois que vous avez réalisé tout cela, nous vous conseillons d’analyser votre page à l’aide de l’outil PageSpeed Insights, qui vous donnera des conseils sur ce que vous pouvez améliorer afin de réduire la vitesse de chargement.

# 4 : Travaillez vos titres !

Tout d’abord veillez à limiter la longueur des balises titres. Nous vous conseillons de ne pas dépasser les 60 caractères. 

Nous vous conseillons également d’utiliser des parenthèses ou encore des crochets dans vos balises titre. En effet, nous avons pu constater que dans le top 10 des résultats, les titres contenant des parenthèses ou des crochets attirent plus l’oeil de l’internaute et accroissent ainsi le taux de clics.

Vous vous en doutez surement, mais il est indispensable de faire apparaître vos mots-clés dans le titre et ce, de préférence en début de phrase.

Utilisez également votre mot clé cible dans le premier paragraphe de votre article. Et oui, le célèbre moteur de recherche apprécie fortement de voir un mot clé en haut de votre contenu. Et ce n’est pas le seul, vos lecteurs apprécient également de voir rapidement le mot clé qu’ils ont saisi.

Les balises H2 et H3 permettent de structurer votre contenu en sous-catégories. Tentez d’intégrer votre mot-clé cible dans au moins un sous-titre (si possible H2)

Il est également conseillé d’utiliser des variantes de votre mot clé dans vos balises H1 et H2. Par exemple, si votre mot clé est « perdre du poids » utilisez ‘ »faire un régime » dans une de vos balises.

Référencement SEO

# 5 : Insérez des liens dans vos articles !

N’oubliez pas d’introduire dans vos articles quelques liens amenant vers des sites externes. Ces derniers permettent à vos lecteurs d’en savoir plus sur le sujet  et cela booste votre classement car ils apportent un impact positif sur les robots de moteur de recherche.

Insérez également des liens internes. Grâce à cela, vous serez capable de mettre en relation les différentes pages de votre site ( maillage du site). Cette stratégie permet également de réduire le taux de rebond puisque vous  incitez vos lecteurs à lire d’autres articles de votre site internet. Et cela est un facteur très important du référencement naturel !

Pour conclure

En bref, si vous ne devez retenir qu’une chose : Soyez naturels, structurez vos pages pour faciliter la lecture de vos lecteurs et soignez chaque détail de vos articles !

Et comme dirait le poète Alexis Piron : « La générosité jamais n’est imprudence »

En effet, rien ne remplace un contenu utile et riche, une information pratique, les réponses aux commentaires…

Adressez-vous à vos lecteurs et gardez bien à l’esprit que Google met en avant ce que vos lecteurs attendent, il faut donc que vous vous mettiez à la place de votre audience afin de rédigez des articles les plus pertinents possible et ainsi grimper dans les résultats du moteur de recherche.